Cake marbré pistache & chocolat, glaçage rocher

           Ce cake fût la parfaite excuse pour essayer un glaçage très à la mode ces temps-ci : le glaçage rocher – constitué de chocolat, d’huile, et de fruits à coque hâchés, amandes et/ou noisettes le plus souvent – qui est d’une gourmandise extrême tant visuellement que gustativement. J’ai remplacé une partie des amandes hâchées par des pistaches non salées dans le glaçage afin d’avoir plus de cohérence avec les parfums de pistache et de chocolat du marbré (décidés suite un besoin urgent et vital de pistache, et aussi parce que mon grand pot de pâte à pistache G Detou attendait impatiemment au frigo qu’on s’occupe de lui). Mais ce n’est pas n’importe quel marbré : celui de François Perret trouvé sur Fashion Cooking et que j’ai légèrement modifié ici, notamment par l’ajout de pistache et d’amande, et qui est vraiment le meilleur qui soit avec sa parfaite texture moelleuse et fondante en bouche à la fois. Après moults marbrés réalisés, j’ai réalisé que ceux que je trouvais les plus beaux étaient ceux avec des couches bien distinctes donc assez épaisses, ce qui nécessite d’alterner seulement trois ou quatre couches de chaque pâte  – et ça va beaucoup plus vite que d’alterner les deux pâtes cuillèrée par cuillèrée. Si vous décidez de réaliser le cake sans glaçage au chocolat, le sirop d’imbibage est indispensable pour obtenir une texture fondante et empêcher le cake d’être sec à l’extérieur (j’en mets maintenant sur tous mes cakes sans exception et ça changé ma vie, adieu les croûtes sèches !). Avis aux amateurs de pistache : ce cake est un délice absolu.

Lire la recette

Cupcakes citron & crème au beurre à la framboise

           Voici plus d’un mois que l’hiver est passé et avec lui s’en est allée cette obscurité morose des fins de journée. Il est de nouveau possible de prendre des photos à peu près correctes en lumière naturelle après avoir pâtissé une fois rentré chez soi le soir (hallelujah !). Des cupcakes se sont déjà invités sur cette page quelques articles plus bas, mais cette recette de crème au beurre à la meringue suisse et à la framboise fut un tel coup de coeur que c’était impossible d’attendre plus longtemps pour partager ceux-ci. Toujours sceptique du côté “pouf-pouf” et grassouillet de la crème au beurre ainsi qu’inquiète de ne pas réussir, ce fut pourtant un succès et un vrai délice (sincèrement, encore meilleur que je ne l’imaginais grâce à l’ajout de meringue et pas si difficile que ça à réaliser). J’ai uni cette crème au beurre à la framboise à son mari idéal, le citron, qui se retrouve zesté dans les cupcakes, ceux-ci étant ensuite fourrés au lemon curd puis surmontés de la fameuse crème. Gourmands mais frais et légers en bouche, joliement colorés par les framboises, ce sont les cupcakes idéaux pour la saison (et pour chaque fois que vous avez envie de faire des cupcakes tout court !). La recette est constituée de quatre préparations, mais les gâteaux, la crème au citron et le coulis de framboises peuvent être réalisés la veille sans soucis (vous pouvez même utiliser du coulis déjà fait).

Lire la recette

Gâteau fondant & craquant à l’amande

Le début du mois de Janvier marque toujours un grand évènement : l’invasion des galettes. Faire sa frangipane, sa pâte feuillettée (ou pas), assembler le tout en oubliant la fève – ici on s’en passe à chaque fois, se prendre les dents dedans brise immédiatement l’extase de frangipane que les papilles sont en train de vivre, tant pis pour la tradition – et déguster… Il y a tellement de recettes de galettes qui prospèrent sur internet que j’ai décidé de poster tout autre chose, mais sans être complètement hors sujet. L’amande étant un des mes parfums préférés, tous les desserts qui en contiennent une quantité assez importante me font systématiquement saliver, dont ce merveilleux gâteau qui est, à ce jour, Mon Gâteau Officiel Préféré à l’Amande. J’ai utilisé cette recette de Sandra : il est bien fondant mais pas trop dense, a un bon goût d’amande, et surtout une croûte croquante aux amandes effilées. Si ce que vous préférez dans les galettes, c’est la frangipane, ce gâteau est fait pour vous ! Quelques ajouts qui iraient très bien avec : un peu de zestes de citron ou quelques filets de chocolat fondu…

Lire la recette

Tarte au chocolat ou Fanchette

À l’heure où j’écris ces lignes, l’heure est grave : demain, c’est la finale du Meilleur Pâtissier. Après ça, plus de délicieux gâteaux, de crèmes fouettées, de ganache montées et de biscuits décorés pour illuminer les sombres soirées d’automne. L’émission fait de plus en plus dans le farfelu pour se renouveler ce qui est parfois un peu irritant, notamment en ce qui concerne les recettes de Mercotte (franchement les gars, on est là pour admirer des gâteaux, pas pour voir des gens paniquer à traduire une recette italienne), mais il n’empêche qu’il y a parfois de beaux desserts à découvrir, comme la Fanchette au chocolat qui dormait dans mes favoris depuis un bon moment. Je me suis enfin lancée en la modifiant légèrement et le résultat était vraiment très bon – et comme très souvent, encore meilleur le lendemain : un biscuit moelleux, une crème au chocolat dont la texture fait penser à un flan et à une mousse combinés, une ganache au chocolat pour rajouter de la gourmandise, et une meringue suisse pour la décoration qui se marie si bien avec le goût du chocolat. En bref : une revisite savoureuse de la tarte au chocolat avec un visuel qui correspond assez bien à la saison hivernale : )

Lire la recette

Bûche citron, framboise & chocolat blanc

Cette année, c’est à moi de faire la bûche et j’avais d’essayer envie de quelque chose de différent par rapport à mon habituelle génoise-roulée-mousse-chocolat-ganache-chocolat-bonhomme-de-neige-en-pâte-d’amande. Du frais, du gourmand, du lumineux, du joyeux, et un glaçage qui en jette : c’est ce que j’ai voulu réaliser avec cette bûche qui m’a donné l’occasion d’essayer le ô fameux Glaçage Miroir qui m’avait toujours un peu effrayée et que je pense avoir assez bien réussi grâce à un super tutoriel en vidéo (clic). Ca prend un peu de temps et de moyens, mais ça vaut vraiment le coup pour avoir un chouette visuel qui fasse douter vos invités que si, si, c’est bien vous l’illustre auteur de ce chef d’oeuvre et non pas le pâtissier du coin. Cette bûche se compose donc : d’un financier au citron recouvert d’une couche craquante de chocolat blanc, d’une mousse framboise, d’une mousse chocolat blanc et d’un glaçage miroir. Le résultat nous a vraiment plu ; de la légèreté en bouche, des saveurs qui se marient parfaitement et de la gourmandise – la prochaine fois j’essaierai quand même d’accentuer un peu plus le goût du citron qui manquait un peu de force à mon goût : )

Lire la recette

Tarte cookies & crème chantilly mascarpone

C’est une tarte très gourmande et un peu spéciale que je vous présente aujourd’hui : une base de pâte à cookie cuite jusque ce qu’il faut, une fine couche de chocolat noir, et une garniture légère à la chantilly au mascarpone agrémentée de pépites de chocolat qui croquent sous la dent (sans oublier de “vrais” cookies sur le dessus, pour encore plus de goût et un joli visuel). Inspirée de cette vidéo, je vois aussi bien cette tarte se décliner avec un brownie fin et très fondant à la place de la crème pour obtenir une sorte de brookie inversé et revisité en tarte, ou tout simplement une ganache au chocolat… Autre idée : tremper la moitié des cookies dans du chocolat fondu pour encore plus de gourmandise et éviter qu’ils se ramollissent si la tarte n’est pas consommée dans la journée. Mais en attendant de réaliser les autres, cette version est testée et validée !

Lire la recette

Cupcakes Crumble aux Pommes

C’est lors d’un beau jour d’automne que je me suis décidée à attaquer l’ennemi : la crème au beurre. J’y avais toujours été hostile à cause des quantités faramineuses de sucre et de beurre ainsi que de sa saveur, lui préférant depuis toujours des ganaches montées. Mais ça aurait trop bête de rester sur cet avis sans vraiment l’essayer ; et je me suis donc lancée pour réaliser ces très bons cupcakes crumbelisés aux pommes aperçus ici. Le crumble est cuit à part et déposé ensuite sur des cupcakes, ce qui donne un résultat plus croustillant que si il avait été incorporé directement sur la pâte à cupcake. Finalement, la crème au beurre, ce n’est pas si mauvais et agréable à manipuler, mais la ganache montée sera toujours la number one dans mon coeur…

Lire la recette

Brownies fondants chocolat blanc & framboises

Dans mon congélateur, on peut trouver des résidentes sans lesquelles je ne pourrai vivre : des framboises. La framboise est une de mes saveurs préférées, et quand il s’agit de les incorporer dans un gâteau, celles surgelées font parfaitement l’affaire. Elles apportent un peu d’humidité qui permet d’avoir un gâteau bien fondant et surtout pas sec, comme c’est le cas avec ce brownie chocolat-framboises inspiré de ce blog et que je souhaitais terrrrriblement fondant. Avec ce bon goût du chocolat blanc fondu dans la pâte, en décoration ainsi qu’en pépites (pour s’assurer qu’il soit bien présent, il n’y a jamais trop de chocolat..!) marié à l’acidité de la framboises, ce brownie gourmand est un régal absolu qui fond dans la bouche. Tandis que je l’ai préféré encore un peu tiède quelques heures après sa sortie du four (extrêmement fondant), mon cobaye personnel l’a adoré après une nuit au frigo (plus dense avec les pépites qui craquent sous le dent). J’ai déjà envie d’en refaire un…

Lire la recette

Neapolitan Layer Cake

Alors que je fouinais les archives de moult sites culinaires, je suis tombée sur une photo de gâteau à étages colorés accompagné d’une petite pancarte : “Neapolitan Cake”. Je n’avais jamais entendu parler ce dessert, inspiré de la “Neapolitan Ice Cream” (ou Tranche Napolitaine en français, selon Wikipedia) et qui comporte une couche vanillée, une couche chocolatée, et une couche fraisée… enfin, à la fraise. Ce fut un coup de foudre immédiat pour le visuel, cherchant depuis longtemps à réaliser un gâteau de ce genre mais avec quelque chose d’un peu plus dense, fondant et coloré que des génoises garnies de crème. Pour sa réalisation, j’ai préféré remplacer la fraise par de la framboise, que je trouvais plus adéquate pour aller avec le chocolat et la vanille, et j’ai choisi une crème au beurre au Philadelphia pour avoir quelque chose de plus léger que l’habituelle crème au beurre. Je craignais que les trois gâteaux n’aient pas la même texture et que celui à la framboise n’ait pas un goût assez prononcé, mais tout s’est bien passé, et le gâteau était très bon, fondant et savoureux : ) A noter pour la prochaine fois : mettre un peu plus de crème entre chaque étage du gâteau. Il prend un peu de temps à réaliser (surtout si vous devez, comme moi, cuire les trois gâteaux un par un), mais il n’a rien de compliqué, et à noter qu’il est encore meilleur le lendemain (et le surlendemain). Aux fourneaux !

Lire la recette

Cookies amande & chocolat

Ce n’est pas encore Halloween et les vieilles blagues du premier Avril sont depuis longtemps passées, mais voilà qu’un fantôme surgit soudainement… Un fantôme qui s’est absenté pendant plus de quatre ans (quatre ans déjà ?!). Un beau jour d’Avril, nostalgique mais pas découverte d’un fil, voilà que je me me suis mise à songer à dépoussiérer le blog et à ressentir l’envie irrépressible de reparaître, et redonner ainsi vie à ce bout d’internet, perdu depuis longtemps dans le néant. A chaque fois que je revenais par ici durant ces dernières années, toujours la même question: « comment ? ça fait un an depuis le dernier article ? » « quoi, deux ans depuis que je n’ai pas posté…? »  « QUATRE ans sans avoir touché à mon blog, saperlipopette ?! ». Quatre ans c’est long, et en même temps… pas tant que ça. J’ai pensé de nombreuses fois à poster un article et puis, occupée et pas très sûre, je laissais l’idée de côté. Un relooking, un nom de domaine et un changement de plateforme plus tard, et voilà le blog paré pour sa rentrée tardive. Mais loin de moi l’idée d’ennuyer les quelques gaulois survivants qui liraient ce message, et passons au plus important : la toute dernière dégustation dangereuse !
Lire la recette