Bundt Cake Noix de pécan, glaçage à la vergeoise blonde

Ma passion pour les noix de pécan se faisant chaque jour un peu plus forte et envahissante (au plus grand plaisir de mon cobaye personnel qui en raffole aussi), il me fallait l’associer au cake ultime, le plus beau, le plus costaud, le meilleur : le Bundt Cake. Mon autre obsession actuelle étant le sucre muscovado que j’ai envie de mettre dans tous les gâteaux depuis que j’ai découvert son goût addictif, celui-ci s’est aussi invité ici pour obtenir un cake réconfortant et délicieux – comme il est un peu dense et nourrissant, c’est le cake parfait pour la saison hivernale. Et si vous choisissez comme moi de réaliser le glaçage au beurre et à la vergeoise blonde qui a un goût légèrement caramélisé, alors là… préparez-vous à vous rouler par terre.

Personnages :

pour un moule à Bundt cake de 23 cm de diamètre

pour le gâteau :
200g de farine
50g d’amandes en poudre
1/2 cuillère à café de levure
160g de beurre pommade
150g de sucre muscovado
50g sucre cassonade
3 oeufs
2 cuillères a café de vanille liquide
13cl de lait
95g de cerneaux de noix de pécan

pour le glaçage :
55g de beurre demi-sel
100g de vergeoise blonde
2 cuillères à soupe de lait
2 cuillères à soupe de crème semi-épaisse
quelques gouttes d’extrait de vanille

Histoire :

  • Pour le gâteau :

Préchauffer le four à 170°. Badigeonner les parois du moule à bundt cake de beurre fondu avec un pinceau ou les graisser à l’aide d’une bombe de graisse alimentaire. Réserver.

Dans un récipient, mélanger ensemble les poudres : 200g de farine, 50g de poudre d’amandes et 1/2 cuillère à café de levure avec 95g de noix de pécan hâchées grossièrement. 

Dans un saladier, battre 160g de beurre pommade jusqu’à obtenir une texture crémeuse puis ajouter les sucres (150g de muscovado et 50g de cassonade) avant de battre à nouveau pendant une minute. Incorporer la vanille liquide ainsi que les 3 oeufs un à un en fouettant bien entre chaque.
Ajouter enfin les poudres en trois fois en alternance avec 13cl de lait sans trop travailler la pâte.

Verser la pâte dans le moule et enfourner pendant 35 minutes. Une lame de couteau plantée dans le gâteau doit ressortir sèche.

Laisser le gâteau tiédir 10mn avant de le retourner sur une grille à pâtisserie et de le démouler délicatement. Réserver jusqu’à refroidissement complet.

  • Pour le glaçage :

Dans une petite casserole, porter à ébullition 55g de beurre demi-sel, 100g de vergeoise blonde, 2 cuillères à soupe de lait et 2 cuillères à soupe de crème semi-épaisse et 3 gouttes d’extraits de vanille ou de vanille liquide.

Laisser refroidir 10 minutes puis verser sur le cake à votre convenance.

Si vous n’avez pas entièrement recouvert le cake du glaçage (comme sur les photos), il vous en restera assez à mettre de côté pour que chacun puisse en rajouter sur sa part à la dégustation (vous pouvez sinon le réaliser avec seulement la moitié des quantités indiquées ci-dessus).

Notes & Précisions :

  • Le moule utilisé pour cette recette a été acheté ici
  • Ce gâteau est encore meilleur après une nuit de repos, n’hésitez donc pas à le réaliser la veille
  • Si vous pouvez : envelopper le gâteau encore chaud/tiède dans du film alimentaire conserve l’humidité et le moelleux et permet d’éviter le dessèchement
  • Le glaçage à la vergeoise peut être parfaitement remplacé par un glaçage au chocolat, comme ici