Si il y avait bien un gâteau que je rêvais de faire depuis longtemps mais qui restait désespérément dans ma longue liste de « recettes à réaliser absolument » jusqu’à ce jour béni, c’est le Blondie. Il s’agit d’une sorte de cookie géant en format brownie habituellement agrémenté de chocolat blanc que j’ai ici remplacé par du chocolat noir (que je préfère et qui est moins sucré). Beurre, sucre, farine, oeufs, chocolat, noix de pécan, les ingrédients du bonheur… du simple, du gourmand, du réconfortant, du fondant à s’en lécher les babines et les doigts et qui demande seulement trente minutes de préparation au total top chrono.

Personnages :

pour un moule de 20 x 20 cm

65g de cassonade
100g de vergeoise (blonde ou brune) ou de muscovado
1 oeuf
1 cuillère à café de vanille liquide
120g de beurre fondu
155g de farine
1/3 càc de levure chimique (1,5g)
50g de noix de pécan hâchées
85g de chocolat noir hâché

Histoire :

Préchauffer le four à 170°.

Mélanger le beurre fondu avec les sucres puis ajouter l’oeuf et la vanille liquide.
Dans un autre récipient, mélanger ensemble la farine, la levure, les pépites de chocolat et les noix de pécan puis incorporer le tout à la pâte – arrêter de mélanger dès qu’il n’y a plus de traces de farine.

Verser la pâte dans votre moule chemisé de papier cuisson. Cuire pendant 20 minutes (ou 15 si vous souhaitez votre blondie très fondant).

Attendre 10 minutes pour démouler le blondie en soulevant le papier cuisson et en transférant le gâteau sur une assiette. Découpez et ré-ga-lez-vous !

Notes :

• Vous pouvez utiliser exclusivement du sucre cassonade si vous n’avez pas d’autres choix, mais la vergeoise blonde (ou du sucre muscovado, ça fonctionne très bien aussi et apporte une saveur supplémentaire) permet d’apporter de l’humidité ; on peut en trouver facilement en grande surface

• J’ai trouvé ce blondie meilleur tiède avec les pépites de chocolat fondantes en bouche ; soit dégusté un peu après la sortie du four ou réchauffé rapidement au micro-ondes