Voici une tarte très simple mais très bonne, composée d’une pâte sucrée, d’une crème à la noix de coco et d’une ganache au chocolat. La recette paraît longue car j’ai détaillé au mieux la réalisation de la pâte sucrée (devenue presque un jeu d’enfant depuis que j’ai assisté à l’atelier d’Aurélien Cohen à Paris – c’est d’ailleurs sa recette ici), mais toutes les préparations sont très rapides et faciles à faire. Pour encore plus de bonheur et de goût,  n’hésitez pas à torréfier au préalable la noix de coco râpée.

Personnages :

pour un cercle de 20 cm de diamètre
Pâte sucrée :

• 15g de poudre d’amandes
• 125g de farine
• 45g de sucre glace
• 1g de sel fin
• 60g de beurre doux froid
• 33g d’oeuf entier (environ 1/2 gros oeuf)

Crème à la noix de coco :

• 80g de noix de coco râpée
• 60g de crème de coco
• 45g de sucre semoule
• 50g d’oeuf  (environ 1 oeuf)         

Ganache au chocolat :

• 100g de crème liquide (30 à 35% MG)
• 16g de miel d’acacia
• 80g de chocolat noir
• 15g de beurre     

Histoire :

Pour la pâte sucrée :

Mélanger ensemble à l’aide d’un fouet 15g de poudre d’amandes, 125g de farine, 1g de sel et 45g de sucre glace. Ajouter 60g de beurre doux froid coupé en morceaux et mélanger jusqu’à obtenir un mélange poudreux à l’apparence et à la texture « sableuse ». (Vous pouvez le faire avec vos doigts ou au robot à petite vitesse avec l’ustensile « fouet plat »). Ajouter 33g d’oeuf préalablement battu dans un bol et continuer à mélanger à petite vitesse. Stopper dès que la pâte est à peu près amalgamée et homogène. Sur un plan de travail fariné ou une feuille de papier guitare ou papier cuisson, finir de mélanger en appuyant sur la pâte à l’aide de la paume de la main et en la glissant vers l’avant. La ramener en boule et répéter ce geste 2 – 3 fois. La pâte doit être bien homogène et aucun morceau de beurre ne doit être visible. 

Étaler ensuite directement la pâte entre deux feuilles guitare (ou de papier cuisson, pour éviter qu’elle ne colle au plan de travail) sur environ 2 à 2,5 mm d’épaisseur. La placer au frigo le temps qu’elle durcisse (environ 20 min), elle sera ainsi plus facile à manipuler pour foncer le cercle. Pendant ce temps, beurrer un cercle de 20 cm.

Une fois durcie, décoller la pâte des deux faces du papier sulfurisé ou feuille guitare l’une après l’autre, replacer la pâte sur la feuille puis détailler un cercle de pâte quelques centimètres plus grand que le diamètre de votre cercle (ici, découper un cercle d’environ 24 cm). Foncer le cercle de 20 cm de diamètre (sur une feuille de papier cuisson / feuille guitare fariné pour ne pas que le fond colle à votre plan de travail). Si la pâte est trop froide pour être manipulée, attendez un peu ; si au contraire elle est trop souple et ne se tient pas, remettez-la un peu au frais. Découper l’excédent de pâte qui dépasse du bord du cercle à l’aide d’un couteau. 

Placer le tout sur une plaque ou une assiette plate et laisser minimum 12h au réfrigérateur (si vous êtes pressés, vous pouvez la mettre 2h au congélateur). Ce temps de repos permet au gluten que contient la pâte de se reposer et d’éviter que la pâte ne se rétracte et bouge trop à la cuisson. Au bout du temps de repos, quand la pâte est bien dure et froide, vous pouvez retourner le cercle délicatement et vérifier que les angles sont bien marqués.

Pour la crème à la noix de coco :

Préchauffer le four à 160°C. 

Pendant que le four chauffe, réalisez la crème à la noix de coco. Fouetter 45g de sucre semoule avec 50g d’oeuf pendant 10 secondes. Ajouter 60g de crème de coco puis 80g de noix de coco râpée (idéalement préalablement torréfiée au four à 150° jusqu’à ce qu’elle obtienne une couleur dorée pour renforcer son goût).

Une fois le four préchauffé, sortir le fond de tarte du frigo, le piquer partout à l’aide d’une fourchette et le cuire à blanc pendant 15 min, idéalement sur un tapis de cuisson perforé posé sur une plaque à pâtisserie perforée pour que l’air circule bien. Dans tous les cas, il ne faut pas que la plaque sur laquelle vous enfournez la pâte soit froide, mais à température ambiante.

Au bout de 15 minutes, retirer délicatement le cercle et verser la crème de coco sur le fond de tarte. Enfourner de nouveau pendant 10 à 15 minutes, jusqu’à ce que le fond de tarte soit doré, puis laisser refroidir complètement.

Pour la ganache au chocolat :

Faire fondre 80g de chocolat haché au micro-ondes ou au bain-marie. Dans une petite casserole, faire bouillir 100g de crème liquide puis la verser immédiatement en 3 à 4 fois sur le chocolat fondu en mélangeant vivement à l’aide d’une maryse au centre du récipient. La ganache va peu à peu devenir lisse, homogène et brillante. Ajouter enfin 15g de beurre en morceaux et bien mélanger.

Verser la ganache sur la crème de coco refroidie et laisser prendre au moins 2h au réfrigérateur. Saupoudrer de noix de coco râpée et décorer comme vous le souhaitez (ici, avec des petites billes en chocolat trouvées au supermarché).

Cette tarte (comme beaucoup de tartes d’ailleurs) est encore meilleure le lendemain.