Financiers fourrés au chocolat

Avec leur forme singulière, leur nom sympathique (“tigrés”) et leur fourrage au chocolat, ces financiers de Cyril Lignac sont devenus des classiques. Il a fallu attendre que j’ai son livre de pâtisserie en ma possession pour réaliser, en tant que droguée des financiers, qu’il était vraiment scandaleux de n’avoir encore jamais essayé ceux-ci… même si cela nécessitait d’acheter un moule supplémentaire qui aurait du mal à trouver sa place dans des placards déjà beaucoup trop remplis au grand damn de mon cobaye personnel / colocataire (en tassant bien, tout s’est finalement bien passé). Ces financiers seront délicieux dans n’importe quel moule mais celui-ci en particulier permet de les fourrer à la ganache au chocolat et d’obtenir des gâteaux assez gros et donc, super gourmands. Pour atteindre la régalade ultime, ne zappez pas l’étape du beurre noisette (j’avais pour habitude de ne pas le faire en pensant gagner du temps mais ça fait vraiment la différence), et, le petit plus : torréfiez la poudre d’amandes au préalable pour renforcer sa saveur.

Personnages :

pour environ 9 gros financiers

financiers :
80g de beurre demi-sel
50g de poudre d’amandes
130g de sucre glace
55g de farine
150g de blancs d’oeufs (environ 5 blancs)
125g de pépites de chocolat
un peu d’extrait de vanille ou de vanille liquide

GANACHE CHOCOLAT :
90g de chocolat noir
90g de crème liquide

Histoire :

  • POUR LA GANACHE AU CHOCOLAT :

Commencer par réaliser la ganache au chocolat. Dans une petite casserole, faire chauffer 90g de crème liquide jusqu’à ébullition et la verser en trois fois sur 90g de chocolat hâché en mélangeant énergiquement à l’aide d’une maryse entre chaque ajout. Lorsque toute la crème est ajoutée, la ganache doit être lisse et brillante. Réserver à température ambiante.

  • POUR LES FINANCIERS :

Préchauffer le four à 175°.

Dans une petite casserole, faire fondre 80g de beurre sur feu moyen jusqu’à ce qu’il arrête de crépiter/mousser (et de faire un bruit d’enfer) et obtienne une légère couleur noisette. Débarrasser dans un bol et laisser refroidir.

Mélanger ensemble 50g de poudre d’amandes torréfiées (voir note en fin d’article), 130g de sucre glace et 55g de farine. Incorporer 150g de blancs d’oeufs non montés en neige, puis le beurre refroidi et la vanille. Ajouter enfin 125g de pépites de chocolat.

Verser la pâte dans un moule à empreintes (ici, mini-Kouglof) presque jusqu’au bord. Pour avoir des financiers plus petits et en plus grande quantité, vous pouvez verser moins de pâte dans chaque empreinte. Selon le moule que vous utilisez, les “puits” de vos financiers seront peut-être vides après cuisson, il faudra simplement colmater le trou au centre de chacun avec quelques perles en chocolat (que l’on trouve facilement dans le rayon pâtisserie des supermarchés) afin d’éviter que la ganache ne s’échappe ensuite du trou. Si vous ne souhaitez pas les fourrer, vous pouvez également utiliser un moule classique à empreintes rondes ou rectangulaires.

Enfourner pendant 15 minutes. (Surveillez bien la cuisson pour l’adapter à votre moule). Laisser refroidir 10 minutes avant de démouler.

Une fois les financiers refroidis, remplir chaque trou avec de la ganache au chocolat.
Laisser figer à température ambiante pendant une heure puis se régaler !

Notes :

• Voici le moule utilisé pour cette recette: clic, vous pouvez bien sûr réaliser ces financiers dans un autre moule plus classique.

• Vous pouvez utilisez les poudres que vous souhaitez selon vos goûts et ce que vous avez sous la main : 100g de poudre d’amandes, ou 100g de poudre de noisettes, ou 60g de poudre d’amandes + 40g de poudre de noisettes, etc… Comme mentionné en début d’articles, les poudres auront plus de goût si elles sont torréfiées. Voici comment procéder : préchauffer le four à 150°. Étaler le plus uniformément possible la poudre d’amandes sur une feuille de papier cuisson disposée sur une plaque à pâtisserie. Enfourner pour 10 minutes. Transférer immédiatement dans un récipient pour stopper la cuisson et laisser refroidir complètement avant utilisation. Vous pouvez torréfier toutes vos amandes ou votre poudre d’amandes en une fois et les réserver dans un pot hermétique ; vous en aurez ainsi toujours à disposition !

• Quelques variantes pour encore plus de gourmandise : avant de verser la ganache au chocolat dans chaque trou, vous pouvez y insérer un peu de pâte de praliné ou de caramel.

Une autre variante : fourré au caramel au beurre salé !