Voici une recette de sauvetage excellente, rapide et pratique inspirée de celle-ci qui va ravir les adeptes des financiers, macarons, et autres pâtisseries qui nécessitent un nombre important de blancs d’oeufs… Et qui posent la fatidique question : que faire des jaunes ensuite ? En général, ils terminent leur malheureuse vie de deux manières différentes. N°1 : en classiques de type sablés bretons, crèmes brûlées, crèmes pâtissières. N°2, moins réjouissant : l’évier ou la poubelle. (J’ai essayé une N°3 : la congélation, mais je n’ai pas trouvé ça top top). C’est très bon les sablés et les crèmes, mais quand on se retrouve avec 4 ou 5 jaunes d’oeufs sur les bras et qu’on aimerait un peu diversifier leur utilisation… eh bien, voici une nouvelle alternative ! Pour un gâteau aux jaunes sans prétention, celui-ci vraiment très bon, bien moelleux et pas sec. Je l’ai aromatisé à la vanille pour lui donner plus de goût, mais on peut tout à fait la remplacer par des zestes de citron ou d’orange, de la fleur d’oranger, ajouter des pépites de chocolat… bref, en plus de vider la réserve de jaunes d’oeufs, c’est un gâteau-caméléon personnalisable selon vos envies ! J’ai essayé la recette avec 4 jaunes + 1 oeuf ou 5 jaunes seulement, et les deux versions sont très bonnes. Vous pouvez évidemment diviser les proportions pour faire de plus petits gâteaux si le nombre de jaunes n’est pas aussi important. Une précieuse recette à garder sous le coude !

Personnages :

pour un moule de DE ⌀ 20 CM

100G DE BEURRE MOU
150g de sucre en poudre
2 sachets de sucre vanillé
1 yaourt, encore mieux si à la vanille (ou 125g de fromage blanc)
4 JAUNES D’OEUFS + 1 OEUF ENTIER (à température ambiante)
2 C.À.CAFÉ DE VANILLE LIQUIDE
40G DE LAIT
200g de farine
1/3 de sachet de levure chimique

Histoire :

Préchauffez votre four à 170°.

Battez le beurre mou avec le sucre pendant 2-3 minutes jusqu’à obtenir un mélange crémeux et pâle. Ajoutez dans l’ordre : les oeufs un à un, le yaourt, le lait et l’arôme vanille en mélangeant entre chaque ajout jusqu’à obtenir un mélange homogène. Incorporer enfin la farine sans trop travailler la pâte.

Beurrez et farinez un moule à gâteau (ou à un cake), et cuire pour environ 35-40 minutes.

Pour aider le gâteau à avoir belle allure, vous pouvez tremper la pointe d’un couteau dans de l’huile neutre et tracer une croix sur la pâte bien au centre du moule avant de l’enfourner. (J’avais oublié de le faire et le dessus du gâteau est du coup moins joli car il n’a pas gonflé au centre mais sur le côté). Pour un moule à cake, tracez une ligne d’huile au centre du cake sur toute sa longueur.

Laissez refroidir et démoulez sur une grille.
Emballez le gâteau encore tiède dans du film alimentaire pour qu’il conserve son moelleux et éviter qu’une croûte sèche ne se forme sur le dessus si vous le souhaitez.

Dégustez selon vos envies : nature, avec de la confiture ou de la pâte à tartiner, trempé dans une tasse de lait ou de chocolat chaud…

Recette initialement postée le 8 Mai 2012 et actualisée le 5 Août 2019.