L’amande fait partie de mes pêchés mignons : dès que c’est possible, je l’utilise partout, sous forme de poudre, effilée, en arôme, présente dans quasiment chacune des bases de mes entremets, et l’épiphanie est sans doute un de mes moments préférés dans l’année car elle marque un grand, grand, graaand moment : la confection de la galette des rois à la frangipane. En attendant la galette, j’exprime mon grand amour pour l’amande dans des financiers, petits gâteaux qui font à coup sûr partis de mes préférés. J’ignore comment sont ceux du commerce ou des pâtisseries, les seuls que j’ai mangé étant ceux que j’ai fait, mais cette recette permet d’obtenir des petits gâteaux moelleux, fondants, forts en amande, et qui se conservent jusqu’à trois jours dans une boîte hermétique. J’avais choisi pour une fois de les aromatiser au citron, la fraîcheur qu’apporte ses zestes permettant de contrebalancer le côté un peu “lourd” de l’amande qui se révèle quand on en engouffre un peu trop à la fois. Pour décorer tout ça et apporter du goût, quelques filets de chocolat 🙂 Il est aussi possible d’ajouter des pépites de chocolat dans la pâte pour en renforcer le goût, ou quelques framboises pour varier les saveurs, le combo citron-framboises étant toujours un délice. Légèrement croustillants encore tièdes, je crois que je les préfère tout de même froid, plus fondants, plus forts en amande, et peut-être un peu moins écœurants pour les grands gourmands qui adorent particulièrement faire des overdoses de gâteaux à l’amande (…pardon, mais c’est si bon !).

Personnages (pour 8-10 financiers) :

• 60g d’amandes en poudre
• 75g de sucre glace
• 30g de farine
• 50g de beurre
• 2 blancs d’oeufs
• 2 c.à.s. de crème liquide (ou 1 c.à.s de lait)
• le zeste d’un demi citron
• 40g d’amandes effilées
• 50g de chocolat noir (facultatif)

Histoire :

→ Préchauffer le four à 180°.
→ Mélanger les amandes en poudre, le sucre glace et la farine.
→ Ajouter les blancs d’oeufs (non montés en neige).
→ Incorporer le beurre préalablement fondu, puis enfin les zestes de citron et la crème liquide.
→ A ce stade, vous pouvez ajouter si vous le souhaitez des pépites de chocolat noir ou quelques framboises.
→ Verser la pâte dans des petits moules rectangulaires ou à financiers, beurrés et farinés si ils ne sont pas en silicone, et parsemez d’amandes effilées.
→ Enfourner pour environ 15-20 minutes. Les financiers colorent peu, restent tendres au toucher, mais une lame d’un couteau plantés en leur coeur doit ressortir sèche.
→ Si vous souhaitez les décorer de chocolat, deux solutions : après avoir fait fondre le chocolat au micro-ondes, le verser en filets à l’aide d’une petite cuillère sur les financiers soit avant ou après le démoulage (je préfère le faire avant pour éviter d’en mettre partout).
→ Attendre le refroidissement complet ou pas et déguster !

« J’admire la gentillesse qui a pour origine la gentillesse ou l’amour. Mais connaissez-vous beaucoup de gens qui la pratiquent, cette gentillesse-là ? Dans l’immense majorité des cas, quand les humains sont gentils, c’est pour qu’on leur fiche la paix. » – Amélie Nothomb