Amateurs de chocolat, ce dessert est pour vous ! Hybride entre le gâteau et la tarte, ce délice chocolaté est inspiré du “Fantastik” chocolat/café de Christophe Michalak. Pas très fan de café, j’ai cependant été subjuguée par la texture de son crémeux au chocolat et au mascarpone qui semblait être à tomber par terre et me suis décidée à le revisiter d’une autre manière. Au menu aujourd’hui, je vous propose donc : une base de brownie au chocolat et aux noix de pécan, du croustillant au praliné et le fameux crémeux au chocolat noir. Le fondant, le croquant, et la douceur du crémeux se mêlent donc dans cette tarte/gâteau qui est, en plus, très simple et rapide à réaliser (le crémeux peut notamment être fait la veille). Détail important : ce dessert est bien meilleur dégusté à température ambiante, attention donc à le sortir du réfrigérateur suffisamment à l’avance avant dégustation.

Personnages :

pour un gâteau carré de 20 cm de côté

crémeux chocolat (de christophe michalak) :
200 g de lait entier
200 g de mascarpone
80 g de jaune d’œuf
40 g de sucre en poudre
155 g de chocolat noir

brownie pécan :
70 g de beurre
135 g de chocolat noir
60 g de cassonade
2 œufs
50 g de farine
30 g de noix de pécan grossièrement hachées

croustillant praliné :
100g de praliné
4 paquets de Gavottes (8 Gavottes)

Historie :

  • POUR LE CREMEUX AU CHOCOLAT :

Hâcher 155g de chocolat grossièrement et le mettre dans la cuve d’un mixeur/blender ou d’un récipient qui puisse accueillir un mixeur plongeant. Réserver.

Dans un saladier, mélanger 80g de jaunes d’oeufs avec 40g de sucre. Dans une casserole, faire chauffer 200g de mascarpone et 200g de lait ensemble jusqu’à ébullition ; verser alors la moitié des liquides dans le mélange jaunes + sucre, bien mélanger, puis remettre le tout à chauffer dans la casserole. Remuer sans cesse à l’aide d’un fouet jusqu’à atteindre 83 degrés (cuisson “à la nappe”, si vous n’avez pas de thermomètre, la cuisson est terminée dès que le mélange se fige quand vous arrêtez de fouetter).

Verser le contenu de la casserole dans le mixeur ou le récipient avec le chocolat hâché. Mixer 30 secondes ; racler les bords à la spatule, puis mixer de nouveau 30 secondes. Verser le crémeux bien homogène dans un récipient, le recouvrir de film alimentaire au contact, puis le laisser refroidir à température ambiante avant de réfrigérer au moins 4 heures.

  • POUR LE BROWNIE :

Préchauffer le four à 175°.

Faire fondre 70g de beurre avec 135g de chocolat au micro-ondes ou au bain marie.
Dans un saladier, foutter 2 oeufs avec 60g de sucre. Y ajouter le mélange beurre/chocolat, les noix de pécan hâchées, puis 50g de farine en mélangeant entre chaque ajout.

Verser la pâte dans un cercle à pâtisserie de forme carrée de 20 cm de diamètre (ou à défaut, un moule carré beurré et fariné). Enfourner pour 15 minutes, décercler, puis laisser complètement refroidir.

  • POUR LE CROUSTILLANT :

Quand le brownie est complètement refroidi, réalisez le croustillant au praliné.
Faire fondre 100g chocolat praliné au micro-ondes (attention, ça fond vite !) ou au bain marie. Lorsqu’il est bien fondu, y ajouter les crêpes dentelles en les émiettant le plus possible entre vos doigts. Etaler le mélange obtenu en une fine couche sur le brownie en faisant attention à ne pas déborder. Laisser reposer au moins une heure au réfrigérateur.

  • POUR LE MONTAGE :

Une fois bien reposé au frais pendant plusieurs heures, sortir le crémeux du réfrigérateur et le verser dans une poche munie d’une douille lisse. A ce stade, j’ai préféré réserver la douille 30 minutes au congélateur pour être sûre qu’il se tienne bien, mais cette étape est facultative. Pocher le crémeux en lignes régulières sur le brownie/croustillant. Saupoudrer de cacao en poudre ou décorer comme vous le souhaitez !

Conseil : ce dessert est à déguster une fois revenu à température ambiante (au moins une heure après être sorti du réfrigérateur), sinon le brownie sera un peu dur et les goûts moins forts.