Et voici ma participation à ma troisième Ronde des Blogs ! Pour celle-ci, je devais piocher dans le blog de Reinefeuille, et c’est Josette qui devait choisir une recette ici. J’ai opté pour une quiche aux carottes : ça peut paraître tout simple et tout bête, mais c’est vraiment délicieux, en plus d’offrir une alternative originale aux éternelles carottes râpées. Recette adorée et adoptée ! Comme Reinefeuille n’indiquait pas de recette pour la pâte sablée, j’ai réalisé celle que j’utilise toujours.

Personnages :

Pour la pâte brisée :
200g de farine
125g de beurre mou
1 oeuf
1 pincée de sel

Pour la garniture :
3 oeufs
environ 400g de carottes râpées
1 oignon
15cl de crème liquide
100g de comté ou autre fromage râpé
sel, poivre, epiceS de votre choix
parmesan

Histoire :

  • POUR LA PÂTE :

Préchauffer le four à 190°.

Dans un saladier, mélanger la farine avec la pincée de sel. Former un puits, y déposer le beurre mou coupé en morceaux (pour obtenir du beurre mou, dit “pommade”, sortez-le du réfrigérateur quelques heures avant de réaliser la recette, ou, ma technique, pas-très-correcte-mais-ça-marche, passez-le 10 secondes au micro-onde à moyenne puissance) et l’oeuf légèrement battu à la fourchette.

Pétrir le tout jusqu’à formation d’une boule homogène.

Etaler la pâte puis en garnir un moule à tarte. Piquez le fond à la fourchette, et étalez une fine couche de parmesan râpé sur tout ce fond (ajout personnel et facultatif).

  • POUR LA GARNITURE :

Battre les oeufs avec la crème fraîche, saler, poivrer, et les épices de votre choix.
Ajouter les carottes râpées, l’oignon émincé et le persil.

Déposer le tout sur le fond de tarte et recouvrir de fromage râpé.

Enfourner pour 30 à 40 minutes.

« Être malheureux en Juin est aussi inconvenant que d’être heureux en écoutant du Schubert. »
A. Nothomb, Les Catilinaires