Coupable ! C’est ce que je plaide devant mon écran à l’heure où j’écris, plusieurs mois après la publication de la dernière recette. Plusieurs mois. Pour autant, je n’ai pas arrêté de cuisiner, bien au contraire, mais je prenais moins de temps pour la mise en scène et la photographie, et surtout, je dois aussi avouer que l’hiver me décourage complètement en ce qui concerne ce domaine. Parce qu’en hiver, la luminosité est à se taper la tête contre le mur, et à partir de 16h, bye bye les jolies photos éclairées et bonjour l’ambiance de grotte qui règne à l’intérieur – et je ne suis pas assez expérimentée pour remédier à ces inconvénients. Et qui dit pas de photos ou photos moches, dit pas de recettes à publier, eh oui. En attendant, si il reste du monde à venir ici (et j’ai été étonnée de constater que oui, de ce que me disent les statistiques, et pour ça, merci !), voici une délicieuse recette de fondant au chocolat, au lait cette fois-ci, nappé de grands bzouigouigouis au chocolat noir et de M&M’s. Y faut ce qui faut. Je me suis inspirée d’une recette de Chef Nini. Voici donc un tout beau et coloré fondant, pas du tout sec, entre le moelleux et le fondant, et dont les photos témoignent de mon excellence dans le domaine de couper les gâteaux de manière jolie, régulière, et symétrique. Hum hum. Et en bonus, des petits muffins réalisés avec le reste de pâte, et qui ressemblent très fortement à des champignons. C’était bien sympa sous cette forme là aussi 🙂

Personnages (pour un moule carré de 20cm) :

• 140g de chocolat au lait + 20g de chocolat noir
• 120g de beurre
• 60g de sucre
• 1 sachet de sucre vanillé
• 4 oeufs
• 7 c.à.s. de farine
• 4 c.à.s de crème liquide
• M&m’s + 30g de chocolat noir pour la décoration

Histoire :

→ Préchauffer le four à 175°.
→ Faire fondre le chocolat au lait et les 20g de chocolat noir avec le beurre.
→ Dans un autre récipient, fouetter les oeufs avec le sucre et le sucre vanillé.
→ Y ajouter le chocolat et mélanger jusqu’à homogénéité.
→ Incorporer la farine, puis la crème liquide.
→ Verser la pâte dans un moule beurré et fariné (vous pouvez aussi utiliser du papier sulfurisé à la place du beurre et de la farine).
→ Enfourner pour 15 à 20 minutes, pas plus (la pointe d’un couteau planté au coeur du gâteau doit ressortir sèche, mais attention à ce qu’il ne cuise pas trop pour éviter qu’il ne soit sec)
→ Une fois le gâteau refroidi, faire fondre 30g de chocolat noir dans un bol. Y plonger une petite cuillère et réaliser de grandes traits chocolatés en diagonale sur le gâteau à l’aide du bout rond de la cuillère. (la photo est plus parlante quant au résultat à obtenir :))
→ Tout de suite après, (le chocolat durcit rapidement), couper environ une demi-douzaine de M&m’s en quatre et les parsemer sur le gâteau.
→ Avant de servir, vous pouvez couper les quatre bords du gâteau (personnellement, je trouve ça plus joli ainsi, et puis, les bords sont toujours plus secs et moins agréables à manger – chez moi, tout le monde se bat pour manger le coeur du gâteau, là où il est plus fondant ;)) Découpez comme vous le souhaitez, symétriquement ou pas, et régalez-vous !

Voici les muffins champignons réalisés en bonus avec un reste de pâte :

« J‘ai le chocolat pour encre, un macaron pour gomme et pour l’histoire j’abuse des deux. » – Larnicol