Et voici ma participation à ma troisième Ronde des Blogs ! Pour celle-ci, je devais piocher dans le blog de Reinefeuille, et c’est Josette qui devait choisir une recette ici. J’ai opté pour une quiche aux carottes : ça peut paraître tout simple et tout bête, mais c’est vraiment délicieux, en plus d’offrir une alternative originale aux éternelles carottes râpées. Recette adorée et adoptée ! Comme Reinefeuille n’indiquait pas de recette pour la pâte sablée, j’ai réalisé celle que j’utilise toujours.

Personnages :

– Pour la pâte brisée:
• 200g de farine
• 125g de beurre mou
• 1 oeuf
• 1 pincée de sel

– Pour la garniture:
• 2 oeufs
• 300g de carottes râpées
• 1 oignon
• 10cl de crème liquide
• persil
• sel, poivre
• (parmesan)

Histoire :

Pour la pâte:

→ Dans un saladier, mélanger la farine avec la pincée de sel. Former un puits, y déposer le beurre mou coupé en morceaux (pour obtenir du beurre mou, dit « pommade », sortez-le du réfrigérateur quelques heures avant de réaliser la recette, ou, ma technique, pas-très-correcte-mais-ça-marche, passez-le 10 secondes au micro-onde à moyenne puissance) et l’oeuf légèrement battu à la fourchette.
→ Pétrir le tout jusqu’à formation d’une boule homogène.
→ Etaler la pâte puis en garnir un moule à târte. Piquez le fond à la fourchette, et étalez une fine couche de parmesan râpé sur tout ce fond (ajout personnel et facultatif).

Pour la garniture:

→ Préchauffer le four à 180°.
→ Battre les oeufs avec la crème fraîche, saler, poivrer.
→ Ajouter les carottes râpées, l’oignon émincé et le persil.
→ Déposer le tout sur le fond de tarte.
→ Dans la recette originale, le temps de cuisson n’est pas précisé, et vu que je fais à l’oeil, je ne saurais pas non plus vous donner de temps précis mais je dirais qu’il faut bien environ 30 minutes de cuisson minimum 🙂

« Être malheureux en Juin est aussi inconvenant que d’être heureux en écoutant du Schubert. » – A. Nothomb, Les Catilinaires