Je n’aimais pas le mélange sucré-salé… jusqu’à ce plat. Cette entrée chaude, plutôt. Simple. Rapide. Surprenante. Et délicieuse. Autant de qualificatifs qui me poussent à participer au concours organisé par le blog Fashion Cooking pour ses trois ans, blog toujours plein de bonnes idées et que je suis depuis longtemps. Cette entrée est devenu un classique à la maison. Il est connu que le magret de canard s’associe très bien aux pommes, souvent présentées en accompagnement. Ici, point de magret à la pomme, mais de la pomme au magret (fumé, c’est important). Accompagné de salade, c’est un délice, et même les plus réfractaires au sucré-salé succomberont, je vous le garantis. C’est donc timidement que je présente cette recette originale et délicieuse, car le jury du concours est de taille ! Dorian, qui a la plus belle plume de tout l’internet, ses histoires attachantes qui font sourire, ses photos superbement gourmandes. Hervé, dont j’ai regardé les vidéos, intéressantes et ludiques (ludique : adjectif et mot passe-partout le plus utilisé ces trois dernières années), à de nombreuses reprises. Et Ruben, dont je viens d’acheter le livre et qui a à peu près mille ans de savoir culinaire de plus que moi alors que nous avons le même âge. Sur ce, je vais m’enterrer dans mon jardin jusqu’au verdict (en me maudissant d’avoir mis trop de salade dans l’assiette ce qui étouffe ma pauvre pomme).

Personnages (pour 4 personnes) :

• 4 pommes Golden
• 25g de beurre (demi-sel)
• 6 grandes tranches ou 12 petites tranches de magret de canard fumé
• de la salade à votre convenance

Histoire :

→ Épluchez les pommes et retirez les trognons. Coupez-les horizontalement en trois, chacune leur tour : vous obtenez des pommes à « quatre étages. » Faîtes revenir les tranches de pommes dans 25 grammes de beurre à feu moyen pendant une dizaine de minutes en les retournant à mi-cuisson. Une fois ces tranches imprégnées de beurre et assouplies, les retirer de la poêle et les ré-assembler dans un plat à gratin en les empilant de manière à reconstituer les quatre pommes.
→ Si vous possédez un épluche-pomme, c’est encore plus simple. Épluchez-les et étrognez-les par ce moyen : vous obtenez des pommes encore entières tranchées en spirale. Faîtes revenir les pommes dans 25 grammes de beurre à feu moyen pendant une dizaine de minutes en les retournant et les roulant dans la poêle afin d’uniformiser la cuisson, puis retirez-les du feu et placez-les dans un plat à gratin.
→ Prenez vos tranches de magret (coupez-les en deux si elles sont trop longues), et placez-les entre les tranches de pomme de manière à intercaler pomme et magret. Normalement, trois tranches de magret sont suffisantes, mais vous pouvez en ajouter à votre guise, ou couper seulement les pommes en deux, ou en cinq… c’est selon vos préférences. Vous pouvez laisser déborder les tranches de la pomme ou les rentrer dessous, comme sur les photos.
→ Une fois les tranches de magret placées, enfournez le tout à 200° pendant 25 minutes, jusqu’à ce que les pommes soient fondantes (surveillez la cuisson, plus ou moins de temps est nécessaire selon votre four)
→ Dans les assiettes de service, disposez quelques feuilles de salade assaisonnée d’un peu de jus de cuisson des pommes récupéré dans le plat à gratin. Placez au centre vos pommes, sur lesquelles vous pouvez rajouter un peu de jus de cuisson si il vous en reste. Servez immédiatement.
→ Servez, surprenez vos invités, dégustez, et régalez-vous ! Même les plus réfractaires au sucré-salé sont susceptibles d’aimer !

« L’esprit humain souffre d’une carence intellectuelle fondamentale : pour qu’il comprenne la valeur d’une chose, il faut le priver de cette chose. » – Amélie Nothomb