En cette joyeuse période de pluie et de grisaille qui ne donne envie que de deux choses : 1) rester bien au chaud chez soi 2) cuisiner (parce que rien n’est plus plaisant que de faire un bon gâteau sous l’oeil bienveillant de la pluie qui tape sans relâche sur la fenêtre), je reviens en force pour vous présenter, suspens suspens… (suspens qui n’est absolument pas détruit par la photo ci-dessus…) des tartelettes au citron ! C’est simple, mais c’est un délice, et entre un mille-feuille de feuille de brick au piment d’espelette garni de ganache au chocolat bio-naturel de St Perpètte-les-oies agrémentée de son petit coulis de sirop de betterave extraite du Groënland, et une tartelette au citron… je choisis la tartelette. La simplicité. La sécurité. La déliciosité, tout simplement (N.B. : ce mot n’existe pas). Le citron est devenue un de mes parfums favoris à force de le cuisiner pour des amis qui en étaient de fervents adeptes… et finalement, sa force acidulée m’a enrôlé aussi. La tartelette au citron : avec ou sans meringue ? Certains l’aiment chaude avec, d’autres sans ; pour ma part, je la préfère meringuée, pour contrebalancer l’acidité et pour le côté esthétique. Et si il existe déjà des centaines de recettes de tartelettes au citron qui peuplent le web, je vous présente ma préférée, trouvée chez Chef Nini, qui utilise la technique de la meringue suisse, à mes yeux, la plus simple.

Lire la recette