Ma passion pour les concours et autres évènements entre blogs culinaires ne s’est toujours pas calmée. Me voilà donc inscrite à La Ronde Inter Blogs, un concept très sympa qui consiste à ce qu’un blog A pioche une recette chez un blog B qui pioche chez un blog C etc. De la théorie à la pratique, voilà le résultat : c’est le blog d’Aurore qui viendra emprunter un petit bout de ce blog, qui doit aller jeter un coup d’oeil sur le blog de Jacre qui est ma foi, bien fourni ! Dur dur donc de faire un choix ; mais après avoir parcouru les pages, je suis tombée sur des sablés bretons qui, dès qu’ils m’ont vu posé les yeux sur eux, ont pleuré à grands cris : « Prends-nous, fais-nous, dévore-nous, laisse-nous nous installer dans ton estomac et s’infiltrer dans les petites particules graisseuses de ton corps ! » Ce à quoi j’ai répondu : « Mes petits, cet appel n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde. Votre vœu sera exaucé. » J’adore la Bretagne, j’adore son patrimoine culinaire bien beurré et crémé, j’adore les sablés bretons : c’est simple, c’est bon, et c’est breton. Kenavo ! (bon, ça veut dire « au revoir » en français, ça n’a pas vraiment de rapport avec le reste mais c’est le seul mot breton dont je dispose…). Oh, et petit détail non négligeable : ça permet d’écouler ses jaunes d’oeufs en trop ! Les bretons, des gens exceptionnels !

Personnages :

• 80g de sucre
• 80g de beurre demi-sel bien mou
• 2 jaunes d’oeufs
• 140g de farine
• 1/2 sachet de levure
• 1 bonne pincée de sel
• 2 c.à.c de sucre vanillé

Histoire :

→ Travaillez le beurre avec les jaunes d’oeufs.
→ Y ajouter le sucre, le sucre vanillé, la farine, la levure et la pincée de sel préalablement mélangés ensemble.
→ Mélangez cette préparation (plutôt sablée) à la main et en faire une boule que vous laisserez reposer une demi-heure.
→ Préchauffez le four à 180°.
→ Faire un boudin avec la boule de pâte et en couper des tronçons plutôt épais. Les déposer sur une plaque de cuisson tapissée de papier sulfurisé. (pour être sûre qu’ils ne s’étalent pas, je place les tronçons dans des moules à muffins, ainsi, ils garderont une belle épaisseur)
→ Enfournez pour environ 10 minutes jusqu’à ce qu’ils prennent une jolie couleur dorée (attention, ça vire vite au brun !)
→ Mangez-les et sentez les effluves de la Bretagne parcourir vos papilles et votre coeur et votre corps entier !

« Vous rencontrez des êtres qui viennent transformer votre existence mais ils ne le savent pas et puis vous trahissent doucettement, vous les voyez pactiser avec l’ennemi, et ensuite vous les regardez s’éloigner comme une armée après un pillage, sur fond de décombres et de soleil couchant. » – Beigbeder, 99F